Romarin, Rosmarinus officinalis - France, 10 ml.

Romarin.

Otites, sinusites, bronchites, toux. Sclérose en plaques.

Distillation à la vapeur d'eau des rameaux et des sommités fleuries.

Le romarin officinal était utilisé par les égyptiens à des fins religieuses et médicinales. Pour les romains, il était une herbe sacrée qui portait bonheur aux vivants. Au Moyen-âge, on l'employait pour ses nombreuses vertus curatives. On retrouve le romarin dans la composition de "l'eau de la reine de Hongrie ". Selon la légende, Isabelle de Hongrie, âgée et malade, retrouva jeunesse et santé grâce aux vertus de l'eau de jeunesse, composée principalement de romarin.